C'EST SON ANNIVERSAIRE

Publié le par SALOMON BIMANSHA

 

 

 

Ronaldinho

 

Ronaldo de Assis Moreira (né le 21 mars 1980 à Porto Alegre (Brésil), plus communément connu sous le pseudonyme de Ronaldinho Gaúcho ou tout simplement Ronaldinho, est un joueur de football évoluant au FC Barcelone et dans l'équipe du Brésil au poste de milieu de terrain offensif.

 

Mesurant 1,82 m et pesant 76 kg, Ronaldinho est reconnu comme étant l'un des meilleurs joueurs du monde et le digne successeur des Pelé, Maradona et autres Cruijf. Ronaldinho s'inscrit dans la grande tradition des joueurs brésiliens, aux cotés de Pelé, Garrincha et Zico. Considéré comme un « neuf et demi », c'est-à-dire ni tout à fait meneur ni tout à fait attaquant de pointe. Ses dribbles fulgurants, sa conduite balle au pied et aussi ses facéties sur le terrain font le bonheur des socios du FC Barcelone.

 

Le dernier des 3 enfants de Joao Da Silva Moreira et de Dona Miguelina, Ronaldo Assis de Moreira voit le jour le 21 mars 1980 à l’Hôpital Universitaire de São Lucas à Porto Alegre, au Brésil. Il est issu d'une famille modeste dont le père – qui fut dans les années 1970, un milieu offensif de bon niveau évoluant au club amateur local, le Cruzeiro – exerce le métier de soudeur et arrondit ses fins de mois en surveillant les voitures du parking du Gremio Porto Alegre . Dès tout petit le père de Ronaldinho, emmène hors des entraînements son « petit dernier » et lui fait faire coups francs, corners, penalties et tout ce qui peut faire évoluer son fils. Hélas en 1988, alors que Ronnie n'a que 8 ans, son père décède et Roberto Assis, le plus grand, devient le modèle de Ronaldinho.

 

Biographie 

 Sa jeunesse

Roberto Assis, l'aîné de la famille, est un grand espoir de son club. C'est ainsi que Ronaldo Assis grandit dans l'univers du foot au cœur du quartier de Vila Nova et commencera à marcher sur les traces de son frère, son premier inspirateur. Partagé entre l’école et le sport, Ronaldo entre au collège Alberto Torres de Vila Nova à 7 ans, avant de déménager avec sa famille et d’entrer au collège (école de foot) Langendonck de Porto Alegre en 1986.

 

Sa passion pour le jeu est déjà compulsive. Et quand ses amis n’en peuvent plus, il trouve en son chien Bombon un partenaire d’entraînement infatigable qu’il dribble aussi bien dans le jardin familial qu’à l’intérieur de la maison, au milieu des meubles. Mais le décès tragique de son père – victime d’une hydrocution dans la piscine de la villa offerte par le Grêmio – marquera la vie de ce gamin de 8 ans.

 

Ce n'est qu'en 1991 que le jeune garçon de 11 ans, Ronaldinho, rejoint Belo Horizonte pour un tournoi. En 1995, Ronaldo Assis connaît ses premières convocations dans la sélection des jeunes de Grêmio. L'école est mise entre parenthèses.

 

La consécration mondiale 

Au lendemain du cinquième titre mondial conquis de haute lutte par le Brésil, le jeune joueur retourne à Paris, mais pour une saison seulement. On l'annonce ensuite au Real Madrid et à Manchester United, mais c'est finalement le FC Barcelone qui obtient sa signature, non sans avoir dû débourser la somme record de 30 millions d'euros.

 

Le nouveau champion du monde arrive en Catalogne juste à temps pour débuter la saison 2003/4. Sous son impulsion, le Barça retrouve des couleurs et termine à la deuxième place du championnat. La même année, Ronnie est désigné Meilleur footballeur de l'année FIFA et meilleur joueur de la Liga. Très vite, il remplace dans le cœur des supporters blaugranas ses prédécesseurs Rivaldo, Ronaldo et Romário. Il jouit d'une popularité qui dépasse désormais le cadre du football comme en témoignent ses nombreux contrats publicitaires.

 

L'année suivante, il se forge un véritable statut de héros auprès des supporters locaux en inscrivant neuf buts en Liga et, surtout, en adressant d'innombrables passes décisives à ses partenaires tout au long de la saison. Il livre le plus beau match de Ligue des champions contre Chelsea, et est sacré Meilleur joueur de la Ligue des Champions 2004-2005. Ronaldinho, au sommet de son art, mène le club catalan vers son 17ème titre national, le premier depuis 1999.

 

La saison 2005-2006 voit Ronaldhino remporter le Ballon d'or, considéré comme la récompense suprême pour un joueur. Insatiable de trophéees, il remporte une nouvelle fois la Liga ainsi que la prestigieuse Ligue des Champions. Sa saison est cependant contrastée par la piètre prestation qu'il offre durant le mondial en Allemagne.

 

Dans le même temps, il devient père d'un garçon, João, né le 25 février 2005, qu'il a eu avec Janaina Nattielle Viana Mendes, ancienne danseuse du Domingão do Faustão. En janvier 2007, Ronaldinho est devenu citoyen espagnol. À l'automne 2007, Chelsea propose 70 M€ au FC Barcelone pour enrôler Ronnie.

 

 

En mars 1995, le tout jeune garçon de 15 ans est convoqué à Rio de Janeiro afin de s'envoler pour Glasgow et Londres, pour jouer avec la sélection jeunes de la Seleçao. La machine est lancée. A peine deux ans après, il remporte la coupe du monde des moins de 17 ans avec ses coéquipiers.

 

Mais Ronaldinho doit encore attendre avant de porter le maillot de la Sélection senior du Brésil. Ce qui devait arriver arrive finalement le 26 juin 1999: Ronnie dispute son premier match international avec le Brésil. Ce match l'oppose à la Lettonie et il y marque un but. Cette même année, il finit meilleur buteur de la Coupe des Confédérations.

 

 

 Coupe du monde 2002 

Les journalistes s'accordent sur le fait qu'il prend une part importante dans la qualification de son pays à la Coupe du monde de football de 2002 où il livre une excellente prestation avec notamment des buts contre la Chine (en poule) et l'Angleterre (coup franc magistral en quart de finale). Son équipe remporte d'ailleurs la compétition face à l'Allemagne.

 

Le jeune prodige confirme que sa réputation naissante ne doit rien au hasard et qu'il contribue largement au triomphe de son équipe.

 

 

 Coupe des confédérations 2005 

En 2005, Ronaldinho remporte la Coupe des Confédérations en inscrivant notamment un but lors de la finale.

 Coupe du monde 2006 

Lors de la Coupe du monde de football de 2006, Ronaldinho fait l'expérience du haut et du bas. Il réalise une coupe du monde de piètre qualité, sans marquer de but ni pouvoir diriger le jeu brésilien,

 

Les caractéristiques de Ronaldinho

 

La rapidité, l'inventivité, l'improvisation et l'habileté sont les principales caractéristiques techniques de Ronaldinho, ajoutées à sa simplicité et son sourire. Sa position naturelle est celle de milieu offensif, bien qu'il bouge énormément, notamment en attaque. Raison pour laquelle d’ailleurs, ses entraîneurs le laissent comme électron libre sur terrain.

 

Ronaldinho est un grand technicien. Capable d'inventer un nouveau geste à chaque match, le Ballon d'Or 2005 possède un jeu et une technique de dribble imprévisibles. Elastico ou le flip flap, coup du sombrero, El regat, jongles, lob, double passement de jambes mais aussi, bicyclette, passes aveugles, passes de l'extérieur du pied, de surprenantes talonnades (de toutes sortes) ou même espaldinha, vaselina, des coups francs phénoménaux, des pelletées de passes décisives toutes plus étonnantes et déroutantes les unes que les autres, la panoplie de Ronaldinho est trop large pour permettre à l'adversaire d'anticiper et suscite de l'admiration et du bonheur auprès des amateurs et des professionnels du ballon rond. Il est considéré comme l'un des plus grands dribbleurs de tous les temps. Son jeu de tête reste quant à lui un de ces principales points faibles bien qu'il soit capable de se signaler dans ce domaine. Cependant, malgré sa technique et sa capacité de buteur, Ronaldinho éprouve certaines difficultés à se replacer pour défendre.

 

Palmarès

 

 Palmarès (club) 

Champion d'Espagne : 2005, 2006 (FC Barcelone).

Vainqueur de la Ligue des Champions : 2006 (FC Barcelone).

Supercoupe d'Espagne 2005 2006

Finaliste championnat du monde des clubs en 2006

trophée Ramon de Carranza 2005

Coupe de Catalogne 2003 et 2004

trophée Gamper 2003 et 2004, 2006 et 2007

Finaliste de la Coupe de France : 2003 (Paris SG).

Vainqueur de la Coupe Intertoto : 2001 (Paris SG).

Vainqueur de la Copa Sul : 1999 (Gremio).

Champion du Rio Grande do Sul : 1999 (Gremio).

 

 Carrière internationale 

Vainqueur de la Coupe du monde : 2002 (Brésil) avec 2 réalisations et 3 passes décisives.

Vainqueur de la Coupe des Confédérations : 2005 (Brésil) avec 3 réalisations.

Vainqueur de la Copa America : 1999 (Brésil).

Finaliste de la Coupe des Confédérations : 1999 (Brésil).

Tournoi pré-olympique 2000

Champion du monde Cadets 1997

 

 Distinctions personnelles 

 

2006

 

Joueur de l'équipe de Onze Mondial

Joueur de l'équipe UEFA

Onze d'argent

Joueur de l'année FIFpro

Meilleur joueur de la Ligue des Champions 2005-2006

Le plus beau but de l'année selon la Gazzetta dello Sport

King Player

Nommé au FIFA 100

Plus beau but selon la presse espagnole.

2005

 

Ballon d'or

Joueur de l'équipe UEFA

Onze type établi par le journal sportif français « L'Équipe ».

Meilleur footballeur de l'année FIFA

Joueur de l'année trophéee FIFPRO

Joueur de l'année World Soccer Awards

Onze d'or

Meilleur attaquant de la Ligue des Champions 2004-2005

Rec.sport.soccer Player of the Year Award :

Rey del Fútbol de Europa (Journal El País):

Meilleur attaquant d'Europe 2004/2005

Meilleur joueur latino-américain par l'agence EFE

Prix « Hors-concours » - COB

Plus beau but C1 2004/2005

2004

 

Joueur de l'équipe UEFA

Rey del Fútbol de Europa (Journal El País)

Rec.sport.soccer Player of the Year Award

Joueur de l'année World Soccer Awards

Meilleur footballeur de l'année FIFA

Onze de Bronze

Meilleur joueur de la Liga 2005

2003

 

Plus beau but de la saison 2002/2003 avec le PSG

Meilleur joueur de la Liga 2003/2004

2002

 

Onze de Bronze

Ballon d'argent brésilien

Meilleur buteur des qualif. pour les JO 2000

1999

 

Meilleur buteur de l'état du Rio Grande do Sul

Meilleur joueur de la Coupe des Confédérations 1999

Meilleur buteur de la Coupe des Confédérations 1999

1997

 

 

Publié dans PORTRAIT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article